[Film d'Animation] Walt Disney : Cendrillon (1950)

Aller en bas

[Film d'Animation] Walt Disney : Cendrillon (1950)

Message par Snow le Lun 4 Aoû - 14:07

Cendrillon (Cinderella) est le 16e long-métrage d'animation et le 12e « Classique d'animation » des studios Disney. Sorti en 1950, il s'inspire de la version du conte de Charles Perrault, Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre paru en 1697, ainsi que de celle des frères Grimm, Aschenputtel, publiée en 1812


Un livre de contes s'ouvre et narre l'histoire de Cendrillon. Après la mort de sa mère à sa naissance et de son père quelques années plus tard, une jeune fille est recueillie par sa belle-mère et ses deux belles-sœurs, Anastasie et Javotte. Mais la marâtre va faire une profonde différence entre ses filles et l'orpheline. Cette dernière est condamnée à s'habiller de haillons et doit accomplir toutes les tâches ménagères, notamment le nettoyage des cendres de l'âtre. Elle reçoit pour cette raison le surnom de « Cendrillon ».
Cendrillon supporte sa condition car elle garde l'espoir que ses rêves se réalisent, des rêves d'amour. Un matin, réveillée par des oiseaux, Cendrillon débute sa journée en chantant entourée par les oiseaux et les souris de la maisonnée. Ces dernières l'aident à se laver et s'habiller, brossant et réparant même ses vêtements. Jac l'informe qu'une nouvelle souris a été prise au piège d'une souricière, Cendrillon décide de la sauver et de la vêtir. Elle nomme ce souriceau Gustave, abrégé Gus, et tandis qu'elle descend s'occuper des tâches ménagères, Jac avertit Gus de l'existence du chat Lucifer.
Cendrillon obéit aux ordres et réveille Lucifer en premier pour lui donner du lait dans la cuisine. Elle y trouve le chien Pataud, rêvant qu'il court après le chat. Pour le bien du chien, Cendrillon lui demande de ne plus faire ce genre de rêve en cherchant des excuses au chat et rappelant la menace que représentent ses belles-sœurs. Le chat mange dans la cuisine, le chien dehors et Cendrillon nourrit les animaux. Les souris, pour manger dehors avec les poules, doivent passer l'obstacle de Lucifer. Jac imagine le stratagème d'une diversion et le sort le désigne comme appât. Une fois servi et revenu dans la cuisine, Gus se retrouve aux prises avec Lucifer en raison des trop nombreux grains de maïs qu'il porte. Il se réfugie sur l'un des plateaux de petits déjeuners pour la belle-mère et les belles-sœurs. Les clochettes et les cris des trois femmes retentissent tandis que Lucifer cherche à découvrir sous quelle tasse se cache la souris. Les trois femmes donnent à Cendrillon de nouvelles tâches. Gus étant caché sous la tasse de la belle-mère, comme punition la liste des tâches s'allonge et comprend le bain de Lucifer.
Au château, le roi peste contre son fils le prince, mais souhaite qu'il trouve l'amour et fonde une famille afin d'avoir des petits-enfants. Pour le retour de voyage du prince le soir même, le roi organise un grand bal et, voulant forcer le destin, il invite les jeunes filles du royaume. Chez Cendrillon, les belles-sœurs ont un cours de musique, au désespoir de Lucifer qui rejoint Cendrillon lavant le sol du hall parmi les bulles de savon. Le chat utilise la poussière pour salir la pièce. C'est à ce moment qu'un messager du roi frappe à la porte. La lettre avertit la maisonnée du bal du soir et de l'invitation des jeunes filles à marier. Cendrillon demande à y aller. La belle-mère accepte à condition que tout son ouvrage soit fait et qu'elle ait une robe convenable. Cendrillon souhaite se confectionner une robe mais la maisonnée fait tout pour ne pas lui en laisser le temps. Les souris décident de lui faire une surprise et de la confectionner avec l'aide des oiseaux. Cendrillon doit préparer les robes de ses belles-sœurs tandis que sa belle-mère l'informe qu'elle a d'autres tâches à lui confier. Gus et Jac ont pour mission de récupérer des pièces pour confectionner la robe mais sont confrontés à Lucifer. Ils récupèrent un ruban et des boutons mais le collier de perles est plus difficile à obtenir. Jac enfile les perles sur la queue de Gus et rejoint les souris et oiseaux dans la chambre de Cendrillon où la robe prend forme.
À vingt heures, le bal accueille de nombreuses personnes, le carrosse arrive chez la famille de Cendrillon. Cette dernière n'est pas prête et décide de rester, mais les animaux montrent leur cadeau, et elle se joint donc au reste de la famille. Ne voulant pas revenir sur sa parole, la belle-mère détaille la robe et ses filles découvrent que plusieurs pièces proviennent de leurs affaires. Après quelques secondes, la robe de Cendrillon se retrouve en lambeaux. Cendrillon se réfugie sous un saule du jardin et pleure sur un banc. C'est alors qu'apparaît sa marraine la bonne fée. Une fois sa baguette magique retrouvée, elle transforme une citrouille en un carrosse, les quatre souris Jac, Gus, Luke, Mert (ou Bert) en chevaux, le cheval de la maisonnée en cocher, le chien Pataud en valet de pied et les guenilles de Cendrillon en une robe blanche immaculée avec des pantoufles de verre. Elle peut se rendre au bal, la seule condition étant que le charme magique s'interrompra au douzième coup de minuit.
Le carrosse traverse la ville et rejoint le château. Le prince accueille une à une les princesses et autres demoiselles des environs. Cendrillon traverse le hall tandis que ses belles-sœurs sont présentées au prince. Le prince se dirige vers Cendrillon, alors une inconnue, le roi demande une valse et le bal débute. Le roi va se coucher mais demande au Grand-Duc de surveiller le prince subjugué par Cendrillon, de les laisser seuls jusqu'à ce qu'il demande la jeune fille en mariage... Le couple se rend dans les jardins et le temps passe. Minuit arrivant, Cendrillon dit au jeune homme qu'elle doit faire vite, trouver le prince avant de s'en aller. Elle court suivie par le prince mais perd une pantoufle dans l'escalier du hall. Le prince est bloqué par des jeunes filles et c'est le Grand-Duc qui poursuit Cendrillon, appelant même la garde. La magie prenant fin, les soldats ne parviennent pas à trouver la jeune fille.
Cendrillon pense que le jeune homme surpasse même le prince de ses rêves et qu'elle a tout gâché en perdant la notion du temps. Elle remercie sa marraine et peut conserver en souvenir, une pantoufle de verre. De son côté, le Grand-Duc doit réveiller le roi et l'informer que tout n'est pas désespéré car il a trouvé une pantoufle de verre appartenant à la jeune fille inconnue. Le prince ayant juré d'épouser la propriétaire de la pantoufle de verre, le roi lui commande de la chercher. Par édit du roi, la jeune fille qui parviendra à chausser la pantoufle sera reconnue comme la fiancée du prince, toutes les filles du royaume devant essayer.
Dans la maisonnée de Cendrillon, la nouvelle provoque un branle-bas de combat et Cendrillon est bouleversée par cette nouvelle. La belle-mère, s'apercevant de son état, enferme Cendrillon dans sa chambre. Les souris vont tenter de récupérer la clé. Les deux sœurs affirment être les propriétaires et sont testées par le Grand-Duc mais leurs pieds sont trop grands. Fatigué par sa nuit, le Grand-Duc s'endort un instant. Ce délai permet aux souris de récupérer la clé et d'escalader l'escalier tandis que Javotte s'évertue à entrer son pied dans la pantoufle. Arrivé en haut, Gus, qui a la clé, est emprisonné par Lucifer. Les souris se rebellent contre le chat, aidées par les oiseaux. Cendrillon appelle l'aide de Pataud mais le Grand-Duc est déjà sur le départ. Libérée, Cendrillon se présente en haut de l'escalier et demande à essayer la pantoufle. Le Grand-Duc accepte mais la belle-mère fait en sorte que le valet casse la pantoufle avant le test. Le Grand-Duc est désespéré jusqu'au moment où Cendrillon sort la seconde pantoufle. Le mariage du Prince et de Cendrillon a lieu et l'histoire s'achève sur « et ils vécurent heureux »...
(Wikipédia)
avatar
Snow
Admin

Age : 19
Messages : 61
Date d'inscription : 04/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://kingdomoftales.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Film d'Animation] Walt Disney : Cendrillon (1950)

Message par WCD199317 le Jeu 7 Aoû - 21:55

Un de mes Disney préférés et mon conte préférée. C'est le film est qui est venu au secours du studio et qui a sauvé les studios de la faillite. En tant que fan du conte (quel que soit les versions), j'ai adoré le film qui reprends des éléments forts des deux contes et ils ont réussi à en faire un chef-d'œuvre, en respectant l'atmosphère de base que j'aime tant du conte. Les personnages sont tous au rendez-vous, comme Cendrillon qui est ma princesse préférée et a plein de qualité, même Jack et Gus qui me font des fous rires lorsqu'ils se disputent avec Lucifer pour le collier ou lorsque Lucifer cherche Gus dans une tasse. J'aime absolument tous les personnages, y compris la belle-mère, sa froideur et sa prestance me fait froid aux yeux, notamment lorsqu'elle réprimande Cendrillon.

Les décors, certes simple et fait par Mary Blair, mais s'accorde vraiment avec l'atmosphère de conte de fées. Les jeux de couleurs que Mary Blair sont magnifique, la plus bel exemple est la scène du bal qui crée une atmosphère romantique. Vraiment un beau film.

La BO est vraiment mémorable, bien composé et reste intemporel. Des chansons comme tendre rêve, Les harpies et surtout C'est ça l'amour sont devenus cultes. D'ailleurs, C'est ça l'amour est ma chanson d'amour de princesse préféré et j'aime les thèmes instrumentaux, notamment la scène de dispute de Lucifer et Jack et Gus pour le collier.

Définitivement un Disney magnifique que je ne me lasse pas et qui m'émeut et me donne des rires assurés à chaque fois.

Par contre, pas de commentaire sur les suites, car j'ai détesté les deux suites. Comme ça, c'est réglé.
avatar
WCD199317

Messages : 47
Date d'inscription : 04/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum